2013 FDA rapport à l’équité des élections le Canada

canadian-parliament-buildingRésumé

La Fondation pour la promotion de la démocratie (FDA) a conclus à la médiocrité du système électorale fédérale Canadien. Les résultats de l’audit menée par la FDA ont mesuré une moyenne de 64.49 %.

  1. Echec pour la pertinence de la législation concernant la couverture médiatique des élections fédérales (47.35%)
  2. Score insuffisant pour la pertinence de la législation concernant les candidats et les partis politiques (58.93%)
  3. Score satisfaisant pour la pertinence de la législation concernant des votants (73.52%)
  4. Score très satisfaisant pour la pertinence de la législation concernant les finances électorales (78.15%).

Dans cette étude, le FDA a utilisé 32 variables indépendantes, matrice d’examen et analyse financière pour l’élaboration des calculs et de la conclusion. Basé sur les calculs produits, le FDA soutien que les résultats des élections fédérales ne reflète pas entièrement les choix des canadiens et le respect de la constitution en matière électorale électorales. Malgré le semblant de cohérence législative concernant les votants et les finances électorales, il apparait évidant que le système électorales favorise certain candidats ou parties importants et établis au détriment de nouveaux candidats ou parties. Le FDA a identifié certain éléments dans le système électoral qui, quand ils sont combinés, affaiblissent la compétition électorale et donc la pertinence des résultats électoraux. Le FDA pense que le degré de compétition électorale est un bon indicateur de la santé d’une démocratie. La compétition produit toujours the meilleur résultat sociétale. Le FDA recommande donc un nombre de réformes afin d’éliminer les résultats biaisés et le manque de compétition dans le processus électorale.

Stakeholder Advisory

Report Snapshot for Media